Toute personne a besoin, et en premier lieu le bébé, de connaître un développement dit normal et de ce fait de développer une relation d’attachement dite « sécure » avec au moins une personne (figure parentale) qui prendra soin de lui. 

 

L’attachement est donc un lien, une attache qui est un engagement entre un individu (enfant) et une figure d’attachement. Ce lien est basé sur le besoin de sécurité et de protection. L’attachement peut ainsi être considérer comme un déterminisme biologique de base, en ce sens que c’est le besoin d’autrui, le besoin d’attachement qui est inné, non l’attachement lui-même. 

 

Selon Bowlby 1969) la figure maternelle servira de base de sécurité à l’enfant pour explorer l’environnement. Il prétend que ce lien d’attachement en devenant intériorisé, servirait par la suite de modèle à toutes les relations intimes et sociales que va connaitre l’individu. Cette relation dite « sécure » que va développer l’enfant lui permettra de grandir d’une façon stable, et harmonieuse. Comme le dit Bowlby, de la relation d’attachement que l’on va construire en tant que bébé, va dépendre les modes de relations que l’on pourra développer  avec les autres. A partir du mode, du type  d’attachement, l’enfant développera plutôt un mode d’attachement sécure, anxieux-évitant ou anxieux-détaché, anxieux-ambivalent ou anxieux-résistant, et le modèle désorganisé-désorienté. Ces types d’attachement  se retrouveront dans la vie d’adulte. 

Please reload

Bienvenue sur mon blog...